HISTORIQUE de l'ASSOCIATION

55 ans de parcourus pour une association

ACCUEIL

   

Qui sommes-nous?

l'Association Culturelle Laïque fédère des activités à la fois éducatives culturelles et sportives encadrées

par des professionnels ou des bénévoles compétents et impliqués.

Son but est de :

    *favoriser l’accès pour tous

        -à l’apprentissage,

        -à la pratique d’activités de formation et de loisir,

        -à la création, l’animation et la diffusion.

    * permettre à chacun de trouver son épanouissement dans une ou plusieurs activités sur le lieu où il habite et ainsi créer du lien social, alternative au chacun pour soi.

    * permettre l'émergence de nouveaux projets répondant aux besoins des habitants en mutualisant nos moyens.

 L’association est un lieu de rencontre, de partage, d’échange où chaque membre est usager mais aussi acteur de la vie culturelle (au sens large) où il peut s'investir et apporter des idées nouvelles.

   Elle est gérée par des bénévoles (participant à une activité ou parents de jeunes adhérents). Ce travail de gestion important, est complété par un poste de secrétariat partagé avec l'association Livres en Bigorre.

   Par la qualité et la diversité des activités proposées et plus de 250 adhérents, l'Association Culturelle Laïque du Canton de Tournay représente un atout important et une richesse pour le canton.

Elle est affiliée à la Fédération des  Œuvres Laïques et à la Fédération des Sociétés Musicales des H.P.

 

 "Association Culturelle Laïque du Canton de Tournay", une appellation bien longue pour une réalité très présente dans notre quotidien et ça se complique un peu plus si l'on sait que l'histoire dure depuis plud de cinquante ans.

    Alors il faut expliquer.

 

    Au début, il y avait l'amicale laïque, une association de soutien à l'école publique, fondée en 1961 en réaction  contre la loi Debré. Et puis en 1967 a été créée la société musicale de Tournay.

 

    Il a fallu attendre 1999 pour fondre en une seule ces deux associations qui partageaient les mêmes locaux, avaient le même président et surtout les mêmes finalités de culture et d'éducation populaire.

Et donc nous sommes affiliés à la Ligue Française de l'enseignement, FOL 65 -  UFOLEP, et à la Fédération des Sociétés de musique des Hautes Pyrénées.

 

    Il se trouve encore des anciens qui disent "Amicale Laïque", pour parler de l'association...

    De même, certains vieux cheminots disent "la Compagnie" pour parler des chemins de fer. Ca n'empêche pas la SNCF de faire rouler les TGV!

    Pas plus que cela  n'empêche l'Association Culturelle Laïque du Canton de Tournay de compter plus de trois cents adhérents regroupés sur une dizaine d'activités.

 

    Notre association a mutualisé ses moyens avec "Livres en Bigorre" et de ce fait, nous bénéficions ensemble d'une aide conséquente de la Région qui nous a permis de créer un emploi pérenne.

 

    Nos autres partenaires sont la Commune de Tournay, la Communauté de Communes et le Conseil Général.

 

Serge Sandras

 

   Par un matin d'avril 2011 Serge nous a quittés. Un an auparavant il m'avait demandé de le seconder dans certaines tâches pour lesquelles son handicap l'empêchait d'accomplir son travail convenablement. Il m'a mis ainsi petit à petit au courant du fonctionnement de l'association. C'est ainsi que depuis l'Assemblée générale de juin 2011 j'ai été amené à lui succéder, à la tête de l'Association Culturelle Laïque du Canton de Tournay.

    Une tâche importante nous attend avec le concours de tous les administrateurs élus, des responsables d'activités, des adhérents et des salariés de l'Association. Nous devons faire en sorte qu' elle continue à vivre et à se développer dans l'esprit de partage et d'éducation populaire que Serge avait initié.

 

Louis Buadès

 

 

 

Extraits des textes lus lors de l'hommage rendu à Serge le 27 Avril 2011.

 

               - Allocution de René Trusses, Président de La Fédération des Oeuvres Laïques de Hautes Pyrénées

 

"Serge, c’était un homme voué à l’immense dignité de l’être humain. Pour lui, pas de vérité révélée, il revendiquait d’ailleurs une spiritualité qui n’est en rien réductible à une religion. L’émancipation laïque, disait-il souvent à la Fédération des Œuvres Laïques dont il fut le Président, consiste à attribuer à tout être une richesse de potentialités toujours plus grande que celle qu’il peut manifester dans les limites d’une situation donnée. Il honorait ainsi un principe fondateur de l’Education Populaire."

 

 

- Allocution de Philippe Agnoly, Vice-Président de l'Association Culturelle du Canton de Tournay

             

"Serge est un humaniste, un militant, un homme de convictions, un homme de combat…et des combats, je sais qu’il en a mené beaucoup tout au long de sa vie.

Je voudrais évoquer son combat pour l’Education Populaire : c'est-à-dire : je le cite : «  militer pour une diffusion de la connaissance au plus grand nombre, afin de permettre à chacun de s’épanouir et de trouver sa place de citoyen dans son environnement immédiat tout en créant du lien pour mieux vivre ensemble

J’oserai dire que ce fut le combat de toute sa vie professionnelle et aussi celui de son engagement associatif."

 

 

Hommage à notre ancien Président fondateur (Par Jeanne Sandras). Mars 2016

 

Hommage à Louis Ducombs.

 

Louis nous a quittés le 22 Mars 2016. Il avait 90 ans. Notre peine est grande.

Nous lui rendons hommage au nom de l' Amicale Laïque, dont il a été Président.

Et au nom de tous ceux qui ne sont plus, et qui ont été ses frères de combat en 1959. Ils défendirent l'école Laïque qui était mise en difficulté par le vote des lois Debré

Aujourd'hui, ils ont tous disparu, ces hommes de Conviction, ardents défenseurs des valeurs de la République.Ils s'étaient mobilisés pour faire entendre leurs voix. Ils n'ont pas été écoutés, mais Ils n'ont pas faibli, ils ont agi.

Ils ont créé l' Amicale Laïque  devenue depuis l’Association Culturelle Laïque

Avec leur courage, leur volonté, leur détermination et leurs faibles moyens, (à l'époque, il n'y avait pas de subvention), ils ont mis en place des activités sportives et culturelles, que l'école n'avait pas les moyens, de donner aux enfants.

Au fil des années, les activités se sont multipliées pour enfants et adultes. Les bénévoles se sont succédés donnant de leur temps et de leur savoir-faire.

Louis Ducombs, militant engagé, humaniste,généreux, était un Piller de l' amicale Laïque, serviable et toujours disponible.

Il était le dernier fondateur de notre Association qui a 55 ans cette année.

Il restera à jamais, un exemple pour tous.

Jeanne Sandras